Lors du premier confinement de cette année, on m'a proposé d'aménager un petit espace dans un jardin à Paris.

L'idée était de créer un espace surélevé pour des plantes aromatiques, sur une surface préalablement occupée par des troènes, une glycine et des plantes indéterminées.

Les informations initiales sont les suivantes :

et une photo :

Le projet me tente et je propose deux plans :

Le confinement se prolonge. Je prépare les planches de Douglas (Madriers de 4 cm d'épaisseur).

Initialement prévu pour le mois de mai, le rendez-vous est programmé pour la journée du 29 novembre, juste avant un nouveau confinement.

Le jour J est enfin arrivé et la météo est idéale.

1ère étape :

J'enlève toutes les plantes restantes, elles seront déplacées dans un autre endroit du jardin.

La lampe est aussi déplacée au centre de l'espace.

Les planches sont fixées afin de délimiter les zones dédiées aux aromatiques.

Une fois les planches fixées, je les protège avec un film de soubassement.

Le plus gros est fait. On récupère tous les déchets disponibles : feuilles mortes, branches broyées et compost.

Ensuite, je complète avec du terreau.

2nde étape : Les plantations et les finitions.

Origan, estragon, persil, thym, laurier sauce, romarin, ciboule, une vigne, etc, sont placés aux endroits souhaités.

Les vis sont cachées par des chevilles en bois, afin de rendre l'ensemble plus harmonieux.

Et voilà, la journée s'achève sur un nouvel espace dédié aux aromatiques :