Les courgettes sont déjà bien présentes au potager.

C'est le moment de préparer nos conserves.

Le procédé de la lacto-fermentation est très simple et efficace.

En Alsace, tout le monde connait ce procédé grâce à notre plat régional préféré : la choucroute !

Pour les courgettes, la méthode est la suivante :

Les légumes sont râpés ou coupés en fines tranches.

Ils sont placés dans un bocal et on y ajoute du gros sel. On place quelques tranches d'ail.

On tasse bien le tout, on remplit au maximum afin de limiter l'oxygène et on referme le bocal.

Concernant la durée de conservation, elle variera en fonction de la quantité de sel que vous mettrez.

Plus la quantité de sel sera importante, plus longue sera la conservation (+ 6 mois).

Il faut juste éviter de mettre trop de sel, au risque de rendre le légume immangeable.

2 % de sel par rapport au poid des légumes permettent de les conserver 3 mois à 6 mois.

Exemple : vous avez 500 grammes de courgettes rapées. 2% de sel correspondra à 10 gr de sel soit environ 5 cuillère à café.

Au-delà de 6 mois, il est conseillé de mettre 4 % de sel.

Les pots sont conservés dans un endroit tempéré (plus la plièce sera chaude, plus rapide sera la fermentation) et sombre (comme les autres conserves : sauce tomate, confitures ...).

La fermentation durera au minimum 4 à 6 semaines, donc ne consommez pas vos légumes lacto-fermentés avant ce délai.

Nous avons déjà consommé des légumes lacto-fermentés au bout de 12 mois.

Pour débuter, je vous conseille de faire des pots de taille moyenne (type pot de confiture). Vous pourrez ainsi tester la quantité de sel adapté aux légumes et à votre goût.

Osez les épices et les mélanges.

Comment les consommer ? Les légumes lacto-fermentés sont assimilés à des condiments. Ils accompagnent vos plats quotidiens soit seuls soit mélangés (avec une salade par exemple). Il n'y a pas de régles strictes.

Voilà, c'est tout simple !